Le musée

L’espace Puyaubert a été créé dans le but de sauvegarder et de mettre en valeur la collection géologique exceptionnelle du docteur Louis Puyaubert. Cette sauvegarde n’a pu se faire que grâce à la coopération de la famille, avec l’aide de la municipalité de Naves, du Conseil Départemental de la Corrèze, de la communauté des communes du Pays de Tulle, du programme européen Leader + (Liaison Entre Action de Développement de l’Economie Rurale), et de toute la conviction des membres du GAGN bénéficiant de l’appui du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

Le docteur Louis Puyaubert est né en 1876 à Corrèze. Après des études de médecine à Limoges puis à Paris, il reprend le cabinet de son beau-père et s’installe en tant que médecin à Tulle au début des années 1900. Mais c’est aussi un homme naturaliste, passionné par la minéralogie depuis l’âge de ses 14 ans.

Le docteur Louis Puyaubert est né en 1876 à Corrèze. Après des études de médecine à Limoges puis à Paris, il reprend le cabinet de son beau-père et s’installe en tant que médecin à Tulle au début des années 1900. Mais c’est aussi un homme naturaliste, passionné par la minéralogie depuis l’âge de ses 14 ans.

Il parcourra la campagne limousine pendant une grande partie de sa vie à la recherche de nouveaux sites minéralogiques. Il avait une affection particulière pour le bassin houiller d’Argentat, le gisement de baryte de Meyrignac-de-Bar et fut le découvreur de la présence d’uranium en Corrèze. C’est ainsi qu’il a pu constituer une collection riche en échantillons du Limousin mais également d’autres régions françaises et de l’étranger à la suite de nombreux voyages.

Il était ami d’Alfred Lacroix, éminent minéralogiste et géologue au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, dont il était le correspondant local. Ses travaux de recherche, nourris des nombreux échanges avec Alfred Lacroix, furent reconnus dans le monde de la minéralogie, ce qui lui valut d’être nommé vice-président de la Société Française de Minéralogie.

Dans cet espace dédié en grande partie à la minéralogie, on peut admirer des pièces offertes par des sommités du monde minéralogique au docteur Puyaubert, et en particulier un spectaculaire quartz des Alpes offert par son ami Alfred Lacroix.