Archives de catégorie : Evénements

Petit voyage dans les Asturies.

A la recherche des fluorines…

Situées sur la côte atlantique, entre la Galice et la Cantabrie, les Asturies sont un mélange de paysages verdoyants, de plages de sable et de hautes montagnes.
Les routes sont étroites, bordées par d’immenses eucalyptus, on se demande parfois comment ils tiennent!
Nous arrivons à Berbes, petit village au bord des falaises qui surplombent une magnifique plage de sable fin, la plage de la Vega.
Nous empruntons un petit chemin, la voiture cahote un peu, pas grave ! D’immenses trous sont visibles dans la falaise. Ce doit être des entrées de la mine. Des pluies diluviennes ont provoqué beaucoup d’éboulements dans la région, on en sera témoins plus tard, mais là, nous ne nous aventurons pas, il suffit de chercher parmi les blocs les traces violettes qui laissent présager quelques cristaux ou une petite géode. Comme il fallait repérer les “trous” preuves d’anciennes fouilles, nous passons le début d’après- midi à taper dans des blocs laissés par d’autres amateurs et nous avons le plaisir de récolter quelques petites pièces.
Quelques français un peu trop aventureux ont été délogés de la mine par la Guardia civil.
Le site est surveillé et interdit depuis un accident mortel.

Les jours suivants, direction la mine de La Viesca, mine en activité dans laquelle nous avons essuyé un refus de fouiller dans d’immenses déblais à l’entrée et ce ne sera pas le dernier ! Toutes les mines en activité font partie de la même concession et les patrons pratiquent la même politique.
Même refus pour la mine de Caravia, adieu belles fluorines translucides ! On se contentera des photos sur internet ou des rares spécimens trouvés dans les bourses. Mais, quel plaisir de se trouver sur place !
On se replie vers les anciennes mines de La Collada, dans l’arrière -pays. Même le restaurateur du coin ne possède plus que trois échantillons de la “belle époque”. Sous les yeux étonnés de trois chèvres, nous contemplons avec regrets, perchées à une vingtaine de mètres de hauteur d’immenses cavités, témoins des exploitations d’il y a 40 ans.

Ce diaporama nécessite JavaScript.